15 étapes
75 commentaires
1
Découverte de Bled, Ljubljana, Izola et Piran !
Septembre 2019
15 jours
Partager ce carnet de voyage
7
sept

Le train quitte la gare de Mannheim. Le départ pour la Slovénie est donné! Le trajet est long mais qu'importe, il participe au voyage et à l'expérience. Je profite de ce temps donné pour écrire, lire et écouter de la musique. Une chose qui m'a faite sourire dans ce train, est la notification des sièges réservés qui se fait encore sur papier. Ça m'a ramené quelques belles années en arrière !

Je traverse l'Allemagne. Je profite du calme dans le train pour dormir un peu. Puis le train prend la direction de l'Autriche. Bien que la vue soit coupée par de nombreux passages dans les tunnels, les paysages sont vraiment magnifiques ! J'ai littéralement le nez collé à la vitre.

Les vallées autrichiennes!

La pluie et le brouillard s'invitent rapidement au voyage...

À Villach, trois wagons dont le mien sont détachés du train pour être attelés à un train slovène, direction la Slovénie puis par la suite la Croatie. Le voyage se poursuit; l'arrivée est prévue à 18h.

7
sept

Arrivée en gare de Bled, je ne perds pas de temps et demande rapidement mon chemin pour prendre le bus et rejoindre le centre. En 10 minutes, j'y suis. Le chauffeur m'indique la rue à prendre pour trouver l'auberge de jeunesse. Je marche quelques mètres et m'y voici !

Le lieu est chouette et est situé tout près du Lac. Il y a tout ce qu'il faut pour se cuisiner du coup je file direct au supermarché avant qu il ne ferme. Les chaussures n'ont pas leur place dans les chambres... Il est donc nécessaire de se déchausser avant d'entrer. La chambre dans laquelle je dors est petite, seulement 8 couchages ! (ça change de la Grèce avec près du double !).

8
sept

Ma première nuit à Bled se passe bien. Les boules quies et mon masque sont de rigueur. Mon sommeil est tout de même coupé par le ventilateur qui fonctionne toute la nuit. A 8 dans une petite pièce, il fait vite chaud. Mon sac de couchage reste dans mon casier; la simple couette de l'auberge est suffisante.

Ce matin après un petit dej des plus simples, et habillée de mon k-way, je me lance à la découverte de Bled. Mon point de repère est la station de bus, bien centrale pour se situer.

Il commence à pleuvoir...

Je me ballade dans les rues de cette bourgade jusqu'à arriver au lac. J'entame sa découverte. Impossible de se perdre, le chemin est balisé. Cela se voit sur quelques photos mais l'eau a des nuances de bleu... C'est beau !

Je décide de prendre un bateau pour rejoindre l'île au centre du lac. En 15 min, j'y suis. L'île est petite; le tour est rapidement fait. Je me pose dans un café pour écrire un peu. J'en profite pour découvrir les POTICA, gâteaux traditionnels slovènes. Celui que j'ai choisi est composé de 3 goûts différents: 1/3 amande, 1/3 pistache et 1/3 noisette. Pas de regret sur le choix, il est bon ! Le cadre est pas mal non plus; des musiques jazz and blues résonnent en fond sonore. Après 1h sur cette île, il est temps de reprendre le bateau.

La pluie se fait de plus en plus présente et j'entends l'orage qui gronde au loin. J'active donc le pas pour terminer le tour et rentrer à l'auberge. En route depuis 10h ce matin, il est près de 16h quand je reviens à l'auberge. J'étends mes affaires mouillées et je ne rêve que d'une seule chose, une douche !! J'y file ni une ni deux ! Puis je me pose pour écrire les lignes que vous lisez...

9
sept

Ce matin, je prends plus mon temps que d'habitude car la pluie est toujours au rdv. Je déjeune tranquillement, discute avec mes proches sur les réseaux, papote avec d'autres personnes de l'auberge notamment une belge et une franco-colombienne.

Puis il est l'heure pour moi d'aller prendre le bus qui m'amènera jusqu'aux gorges de Vingtar (le T ne se prononce pas). L' arrêt est à 5 min à pied de l'auberge. Parfait! Lorsque le bus arrive, je prends place à l'intérieur; en 15 minutes je suis aux gorges. Le site est payant mais en accès en libre; pas besoin de guide donc. Les abords sont aménagés principalement par des passerelles en bois et quelques chemins bétonnés. Le parcours est sans difficulté mais glissant.

Je suis impressionnée par le débit qui s'écoule ! Et le bruit de l'eau quand elle se fracasse sur les rochers posés dans son lit !

Par endroit, l'eau présente une couleur émeraude entre le bleu et le vert. C'est magnifique ! Je ne m'en lasse pas. Par contre, il ne fait pas chaud. La pluie s'est arrêtée; soleil et ciel bleu ont encore du mal à se faire une place.

Je déambule sur le sentier me laissant ainsi happer par ces gorges. Je capture des clichés sous forme d'instant T pour garder trace et les partager ! 16h sonne quand je suis de retour à l'auberge. Je décide de m'y poser un peu, d'écrire et de prendre ma douche (moins de monde à l'heure là). 18h, le soleil est enfin là, bip bip ! Je sors pour me balader dans le parc et pour assister au coucher du soleil marquant le point final de cette journée !

10
sept

Les rayons du soleil ont percé; la journée promet d'être belle !

Aujourd'hui, je pars pour le lac de Bohinj, dans le parc du Triglav. De l'eau, quelques oléagineux et des fruits m'accompagnent pour la faim.

À travers la baie vitrée du bus, j'observe les falaises et les belles montagnes slovènes. La forêt dense fait ressortir une palette de couleurs allant du vert le plus clair au plus foncé (presque du noir). Après 35 minutes de route, me voilà arrivée. La vue à la sortie du bus est jolie avec les montagnes en arrière plan.

Puis je marche quelques mètres et le lac se dévoile ! Aucun mot n'est suffisant pour décrire ce que je vois. C'est juste wouah 😍 ! Les couleurs sont magnifiques ! (les photos parlent d'elles mêmes) Je reste ainsi de longues minutes à observer, juste à observer.

Il est possible de faire le tour entier du lac. Je prends l'option de ne faire qu'un côté ; l'autre se fait au bord de la route (moins intéressant à mon sens).

Je me lance et prends le temps pour marcher, me poser, admirer et photographier ce site naturel. Que la randonnée est belle ! Arrivée à la fin de l'itinéraire, je me pose parmi les autres randonneurs. C'est calme et paisible. Là, au bord du lac, sur l'herbe, j'écris et profite de la vue...

Le voyage passe également par les découvertes culinaires. Je dîne dans une taverne avec comme plat emblématique, des saucisses de Carniole ! Un délice !

11
sept

Avant tout, merci à toutes les personnes qui suivent ce voyage ! Merci pour les messages qui me ravissent et me touchent !😍

Ce matin sonne pour moi le départ. Je pars poursuivre mon trip vers la capitale, Ljubljana, et sa région. Je déjeune, range tranquillement mon sac et papote encore avec des français rencontrés la veille. 11h30, le bus quitte la station; je laisse Bled derrière moi.

Le trajet est rapide, 1 heure; plus vite que je ne le pensais. À la périphérie de Ljubljana, je distingue assez aisément les buildings de la période yougoslave, bruts, carrés, me rappelant mon séjour en Lettonie (ex URSS) il y a quelques années de cela.

Ayant reçu un mail de l'auberge m'indiquant l'itinéraire, en 10 minutes de marche depuis la station, l'endroit est trouvé (au dessus d'un pub anglais !). Je m'enregistre et prends mes quartiers. L'auberge est bien située et le lieu est propre !

La grisaille de Ljubljana ne m'arrête pas, dès 14h, je pars à sa découverte et me rends d'abord dans le quartier alternatif "Metelkova Mesto". Pour la faire courte, ce sont d'anciens baraquements militaires yougoslaves qui ont été peu à peu occupés par des squatteurs puis des artistes. Connu et pleinement intégré dans la ville, ce lieu a aujourd'hui plus de 26 ans d'existence et organise concerts et événements !

Le ciel bleu fait son apparition... ☺️

La ville est petite, je peux donc aisément tout faire à pied. Je prends ensuite la direction des berges au bord de la rivière ljubjlanica et découvre le pont du dragon et le butcher's bridge (avec les cadenas) mais également la place Preseren où locaux et touristes se mêlent pour écouter des artistes en tout genre. Une autre place attire mon attention en cette fin de journée, la place de l'Hôtel de ville, où un orchestre offre son répertoire. Je prends part à cet instant de vie qui se déroule sous mes yeux. Le temps s'arrête et j'ai plaisir à être là !

Demain et après demain, je me consacre à d'autres belles découvertes. La visite de Ljubljana n'est pas terminée, je lui consacre encore 2 jours en fin de semaine, à suivre donc...

PS: j'ai eu du mal mais j'y suis arrivée ! J'ai inséré des vidéos sur les posts des jours passés !

12
sept

Une fois le petit dej' avalé, je pars direction la station de bus pour aller visiter les grottes de Postojna et le château de Predjama. Deux sites se trouvant à une 50 aine de km de Ljubljana.

L'arrivée se fait devant les grottes; c'est impec ! Le temps de prendre mon ticket d'entrée que la visite débute déjà.

Quelques minutes de p'tit train me mène jusqu'au au cœur de la grotte. Ce trajet me laisse déjà entrevoir les stalactites/stalagmites en tout genre et sous toute forme.

Ça y est, j'arrive au cœur; démarre pour moi une belle ballade de près d'une heure dans cet endroit millénaire ! La taille de la cavité m'impressionne; j'ai les yeux partout ! La température est constante toute l'année, soit 10 degrés! J'apprends que la roche, suivant les minéraux qu'elle contient, n'a pas la même couleur (blanche, grise, rouge selon). C'est quand même dingue ce que la nature a produit durant ces millions d'années et qu'on visite aujourd'hui! Le jeu de lumières quant à lui est bien fait, le résultat est saisissant !

Après ce voyage à travers les ères, je prends la direction du château. Sa particularité, c'est l'un des rares châteaux troglodytes encore en état.

Dès mon arrivée, je constate en effet que ce dernier est véritablement incrusté dans la roche !

Ce qui m'importe avant tout dans ce lieu est la manière dont il a été construit et érigé (plutôt que le contenu des pièces en elles-mêmes). D'ailleurs à l'intérieur, j'ai parfois du mal à distinguer si c'est de la roche et de la construction. Par endroit, il y a une vraie fusion...

19h, pour clore cette journée, je vais chez Moji struklji au centre ville pour aller manger une soupe (carottes, orge haricots rouges, céleri). Elle est délicieuse, bien chaude et le goût est présent !

13
sept

Je pars aujourd'hui dans les Alpages pour y découvrir un village unique composé de huttes (occupées par des bergers durant la saison estivale) ! Je suis déjà toute excitée alors que je n'y suis encore même pas !

Je prends un 1er bus jusqu'à Kamnik (à 40 min au nord de Ljubljana). A la gare routière, j'en prends un second qui m'emmène à Kamniska bistrika. Au fur et à mesure que le bus chemine dans les lacets de la montagne, je me sens minuscule à côté de celle-ci ! 20 min après, j atteins le téléphérique ! C'est parti pour l'ascension !

Je monte ensuite sur un télésiège! 20 minutes de montée et me voilà enfin arrivée à Velika Planina !

Le panorama est top, tous les ingrédients sont réunis ! Montagne, soleil, ciel bleu, nature, nuages de montagnes, j'adore !! Par contre, je garde la polaire !

Je me ballade sur l'ensemble du plateau, je me pose, j écris et je profite du paysage qui s'offre à moi!

La faim se fait sentir; je m'arrête dans une hutte pour manger une bouillie de céréales au sarazzin avec des petits croûtons de gras. C'est particulier comme plat, c'est sec et en terme de goût c'est pas varié. Il ne se passe pas grand chose en bouche...mais au moins j'ai testé ! 😜

Après une bonne pause, je me remets en route pour découvrir le reste du plateau. Et là, c'est juste unique ! Il suffit de pas grand chose, des huttes et des vaches ! Et le décor est incroyable !!

Ainsi s'achève ma très belle journée dans les Alpages !

14
sept

Ni réveil ni bus au programme ! Ce week-end, c'est tout en douceur... Je ne m'extirpe du lit qu'à 9h ! Je petit-déjeune et prends une bonne douche dans un premier temps. J'en profite ensuite pour surfer sur internet et voir la logistique pour la semaine prochaine.

C'est en début d'après midi que je pars déambuler dans les rues de Ljubljana. Je me ballade jusqu'au château puis le long des berges ainsi qu'au marché.

On est samedi, les terrasses sont pleines, Ljubljana bouillonne ! Je m'attable pour manger un bout. J'opte pour une part de pizza et un verre de vin. Je savoure, c'est simple et bon !

Je sors mon carnet et gratte quelques lignes pour le blog. C'est difficile de retranscrire une ambiance... j'ai beau ne rien comprendre à la langue mais l'endroit où je me trouve est animé et vivant ! Et j'aime ça ! J'ai le sentiment que chacun profite d'être là, dehors, attablé, profitant du soleil de septembre. Je regarde ainsi les gens marcher, parler, rire, bref tout simplement vivre...

Je ne résiste pas à mettre sur le blog cette photo d'une fontaine dont l'objet central n'est pas une statue/un ornement ou quelque chose de massif mais simplement une souris !

Le temps passe, je poursuis ma ballade et fais une pause chez Cacao, réputé pour être le meilleur glacier de la ville ! Après avoir dégusté une coupe, pas de doute c'est excellent ! Le chocolat d'Equateur et la pistache de Sicile n'ont pas le temps de fondre !

En cette mi-septembre, la nuit tombe rapidement. Vers 19h30, la ville s'allume. La douceur se poursuit en soirée et me permet de capturer ces quelques clichés que voici...

15
sept

L'auberge est un carrefour de personnes, de rencontres, de cultures où le temps d'une ou plusieurs nuits tout cohabite. Ce matin, des départs à l'aube ... Encore dans mon sommeil, les bruits et odeurs qui viennent à moi sont plus intenses. Les doigts de pied sortis de la couette, l'épi sur la tête, je tente de récupérer, à tâtons, mes boules quies et mon masque perdus durant la nuit...mais en vain. Je me réveille avec les bruits de sacs, sachets, de voix, les odeurs de deo, de parfum, de soupe (oui dès le matin...) et d'autres encore. Il est 5h45. Mais la fatigue n'a pas dit son dernier mot. Je me rendors....

C'est mon dernier jour à Ljubljana. Il fait beau et chaud. Je décide d'aller me balader dans le parc Tivoli. Je me dirige tout d'abord vers l'expo photos qui est à l'entrée du parc. Des grands formats permettent d'apprécier les photographies prises. Plus loin, un petit orchestre donne une représentation. Je m'approche et tends l'oreille. Des nénuphars font également parties du paysage ainsi que des sculptures en bois.

Des écureuils qui courent de partout ! Le parc en est plein ! C est mignon comme tout avec leur queue en panache !! J'adore !!😍

Je termine ma ballade en me posant sous un arbre, au frais pour écrire ces quelques lignes...

Ce week-end se tient également le pivo (bière) and burger festival! L'ambiance y est vraiment cool ! Ça m'a donné l'occasion de tester ma 1ère bière slovène ! Celle prise était bien fraîche et très fruitée en goût. Le burger était tout aussi bon avec les petits oignons caramélisés et le bacon croustillant !

Les terrasses sur les berges, la musique toute la journée, les gens à vélo , la vieille ville, le côté animée et très vivante ! Tels sont les aspects que je retiens de cette belle capitale slovène !

16
sept

Le bus monte sur l'autoroute; je quitte Ljubljana et pars ainsi sur la côte adriatique pour 5 jours! Les paysages de montagnes disparaissent peu à peu et laissent apparaître un décor de plaine puis une végétation dominée par la pinède, les cyprès et au bout, la mer !!!😍😍😍 Après deux heures de route, me voilà à Izola.

Toute petite bourgade, avec son port, sa marina, ses petites ruelles et ses maisons défraîchies !

Je sors mes plus belles sandales pour l'occasion !! 😂😂

L'auberge n'est pas si aisée à trouver. Située dans un renfoncement d'une ruelle. Je passe et repasse devant sans la voir, jusqu'au moment où...

Les formalités faites, je prends possession de lieux. La chambre est petite mais propre, c'est l'essentiel. La configuration ressemble davantage à une maison qu'à une auberge, une "ambiance famille" y règne. Ça me plaît bien !

Une fois mes nombreuses affaires rangées, je pars m'imprégner des lieux et des odeurs d'embruns. L'influence italienne est clairement présente; énormément d'inscriptions dans les 2 langues.

Je m'installe face à la mer pour écrire, puis vagabonde dans les petites rues et profite de la brise marine sur le front de mer.

Enfin, je ne peux manquer ça ! Un magnifique coucher de soleil !! ❤️❤️

Belle soirée à tous !

17
sept

Cette nuit fût la meilleure depuis le début du trip. Pas de bruit, juste le silence... Ce matin, je suis réveillée par des odeurs provenant de la cuisine. Des croissants se dorent au four. Le tenancier m'en propose un. Fourré d'une marmelade d'orange, il est délicieux !

La météo par contre l'est beaucoup moins. Il fait doux mais le ciel est voilé et du brouillard flotte à la surface de l'eau.

Mais qu'importe, j'adapte mon programme en fonction. Je loue un vélo pour aller visiter, à 10 km AR, Koper. J'emprunte pour la coup la piste cyclable qui rejoint les deux bourgs. C'est très agréable car il y a l'odeur du sel, le bruit de l'eau et pas de voitures à l'horizon !

Aux abords de Koper, il y a beau jardin dans lequel je me pose pour écrire mes premières impressions de la journée.

Encore quelques mètres à rouler et j'entre dans le ville. La cité est plus grande qu'Izola. Il y a certes quelques maisons colorées mais le style qui ressort c'est un mix entre le vénitien et le médiéval! Surprenant ! Je passe un temps certain à déambuler dans les rues...

Côté météo, c'est sur le chemin du retour que le soleil perce enfin ! Il est près de 16h. Après un passage à l'auberge pour trier mes photos, discuter sur les réseaux sociaux mais surtout pour mettre mon maillot de bain, je prends la direction de la plage ! J'oublie le sable fin, ici c'est rochers ou cailloux au choix. Pour aujourd'hui je choisi cailloux ! Je m'installe plus ou moins confortablement puis go à l'eau. Les cailloux sont une épreuve à eux seuls ! Et l'eau fraîche !! Mais une fois dedans, ça geht! A la sortie, le bain de soleil est appréciable !

Avant de rentrer, je m'installe à une terrasse pour boire un verre. J'y fais la connaissance d'un couple fort sympathique avec lequel je discute de mes vacances, de la Slovénie et de mes projets ! 19h30, il est temps de rentrer et de vous faire part de tout ça !

18
sept

Il pleut ce matin sur Izola.

Je prends mon petit-déjeuner tranquillement en compagnie d'autres personnes ayant pris leurs quartiers à l'auberge. Une machine à laver est à disposition moyennant finance. Le lavage à la main c'est bien mais ça ne remplace pas un vrai lavage. J'en profite donc ! S'en suit la douche et un appel vidéo à un ami. Ma matinée s'achève ainsi.

Le soleil pointe timidement le bout de son nez...

Le parc naturel de Strunjan est à peine à 5 km. Je décide donc d'y aller. Via le bus, j'arrive à la ville précitée. Reste à aller jusqu'au parc... En parlant à quelques personnes, j'apprends qu'il y a une navette gratuite pour m'y rendre. J'attends 1/4 d'heure et la navette se présente. Cette dernière m'emmène quasiment à l'entrée. Il me reste la côte à monter et j'y suis. Une grande croix fait face à moi !

Entre falaises et champs d'oliviers, le paysage est magnifique ! Je longe ainsi la côte via un sentier balisé. L'eau à une telle couleur ! Je trouve ça sublime ! À l'arrière du sentier, des champs d'oliviers à perte de vue !

Par endroit, le ciel a vraiment du mal à se dégager; les nuages s'accrochent. C'est dommage car la vue est très belle avec une petite impression de Toscane. Je profite tout de même de ce beau paysage mêlant oliviers, cyprès et salines en arrière-plan. Je me ballade ainsi pendant 3 belles heures !

En redescendant, je m'approche davantage des salines pour tout simplement mieux les voir et sentir l'odeur de l'iode qui s'en évapore !

En attendant le bus, 2 clichés encore capturés...

C'est mon dernier soir à Izola. C'est pas tous les jours que je vais au resto, alors je me fais plaisir! Et en sortant une petite glace (chocolat du Pérou, une tuerie) !

19
sept
19
sept

J'étais seule cette nuit dans le dortoir, c'était royal !!!

Après le petit-déjeuner, je prends ma douche et remballe toutes mes affaires pour ma prochaine destination, Piran ! 20 min de bus et j'y suis ! Avant de me rendre à l'hôtel, je vais jusqu'au port pour savoir où prendre mon bateau pour Venise (départ dans 2 jours). On me renseigne de manière et claire et précise ! Les départs se font depuis le phare rouge.

Certains bateaux ont été annulés aujourd'hui. Il y a pas mal de vent ! J'ai bon espoir pour moi samedi !

De là, direction la Traditional Piran House, mon hébergement pour les deux prochaines nuits. Une fois la rue trouvée, la numérotation des maisons non assimilée, me voilà arrivée... La porte est ouverte mais personne...

En attendant, j'appelle un ami, on discute un peu. Vient alors une dame (j'apprends dans la journée que c'était la femme de ménage). Je lui annonce mon souhait de faire le "check in" mais elle entend "chicken"! J'ai toujours mon ami en ligne, qui bien sûr, l'entend forcément ! 😂 Je coupe la conversation pour éviter le fou rire 😂. Je lui explique avoir réservé une chambre ici. Après quelques minutes d'attente, feu vert, je peux prendre mes quartiers ! La chambre est simple et la literie bonne.

Je profite en plus de la terrasse avec une belle vue sur les toits de Piran !

Mais le must est la fenêtre avec fermeture tournevis incluse... Du jamais vu !!!😂😂😂😂

Je fais le tour des 3 étages. La maison n'est pas bâtie sur la longueur mais l'est sur la hauteur et tout est en bois.

Je passe encore un appel video à une amie, on papote un peu ensemble avant de me lancer à la découverte de cette cité !

Je me perds au sens littéral comme au figuré dans ce dédale de ruelles colorées, un vrai labyrinthe ! Les couleurs, le linge, les fils électriques... Tout se superpose, j'adore ! Des odeurs de lavandes sortent de certaines échoppes, ça sent les vacances !

Puis je prends un peu de hauteur. D'un côté la vue sur Piran; de l'autre, la vue sur la mer...

je longe ensuite les berges, les quais du port jusqu'aux phares, vole quelques clichés "de ci de la" et poursuis ainsi mon chemin sous ce beau soleil !

Et pour clore cette journée , j'assiste à un joli coucher de soleil sur l'Adriatique !

20
sept

14 jours que je suis sur la route à découvrir de belles villes/de beaux lieux. 14 jours également que je partage mes vacances à travers ce blog. Je n'en connais pas encore tous les rudiments mais j'apprends ! Aujourd'hui, j'entame mon dernier jour de ce "trip en Slovénie". Pas de nouvelles découvertes au programme. Simplement vivre le moment présent au fur et à mesure des heures qui passent. Je profite ce matin pour prendre mon petit déjeuner sur la terrasse. C'est calme, j'apprécie ! je me réveille doucement avec la chaleur du soleil dans le dos, c'est agréable comme tout !

Une fois prête, je me dirige vers la place Tartini (place centrale). Des touristes bien sûr participent à l'animation de la place mais également des écoliers venus en nombre sans oublier les locaux prenant leur café au bar. Un joyeux brassage en ce vendredi matin ! Je m'aventure plus loin dans les ruelles pour arriver jusqu'au marché où là encore du monde en effervescence ! Au détour de certaines rues, je découvre des lieux animés comme chez Fritolin ou Kantina. J'ai l'impression d'être sur une place de village ! C'est super convivial !

Je m'installe dans un café pour écrire ces quelques lignes. Il est près de 14h quand je quitte le lieu. Je rejoins ensuite les berges. Entre ceux qui prennent des photos, ceux qui boivent un verre/déjeunent en terrasse et d'autres qui sont dans l'eau ou qui bronzent allongés sur le béton ou sur les rochers, je retrouve à nouveau ce bol de vie !

Piran est sincèrement une belle bourgade où il fait bon y être !

L'heure tourne et le soleil se fait moins chaud. Je prends la direction de l'hébergement pour aller profiter à mon tour de ce soleil. Je ne suis pas addict à faire la crêpe des heures mais de temps en temps juste me prélasser et ne rien faire ! Ben ça fait du bien ! 🌞😎

J'en profite par ailleurs pour regarder la logistique pour demain (du port à la gare de Venise puis à l'auberge) et ainsi ne pas perdre du temps.


Le soir se profile, je décide d'aller chez Fritolin manger un morceau ! Des produits de la mer juste grillés et assaisonnés avec un peu d'huile et de l'ail ! Un régal ! C'est frais et appétissant !

De retour, je dis oui à une bonne douche et range déjà mes affaires pour demain. Ainsi, je n'aurai que le strict minimum à boucler. C'est également demain que je refermerai ce carnet de voyage pour en ouvrir un autre sur Venise, qui m'attend de l'autre côté de l'Adriatique...